Courts métrages 10

Ce mail contient des images. Cliquer pour visualiser la page en ligne
Logo header3
En attendant (toujours) la réouverture… des Courts au Cinéma
Le Régent en ce début d’année 2021…


Toujours dans l’attente d’une réouverture, découvrez, ou revoyez, en libre accès des courts métrages dont les liens sont valables jusqu’au 27/01/2021 uniquement : 
Semaine du 20 au 27 janvier 2021 :

Liens valables jusqu’au 27/01/2021


The Devil  
Jean-Gabriel Périot
 https://youtu.be/UzRwUILTe8U


Luminaris
Juan Pablo Zaramella
https://youtu.be/l7Z1VBQkdIM


A la Française
réalisation collective
https://youtu.be/b8LTNd7ztv4


Matilda
Irène Iborra et Edouard Puertas Anfruns
https://youtu.be/LREf1581fVY


Je te tiens, tu me tiens
Éric Guirado (visuel)
https://youtu.be/GVORkCNVpPo
 
 
Depuis 2 mois, des Courts Métrages vous sont livrés à domicile. N’hésitez pas à donner vos impressions.
Si vous n’avez pas eu l’occasion de les visionner, voici les 5 sélectionnés pour cette semaine, à voir ou revoir.
Et pour les accompagner, quelques informations cinématographiques supplémentaires pour chacun d’eux :


" The Devil "

Qui sont les Black Panthers ?
Violence, résistance, répression, organisation... Un montage d’archives filmées et de photos retrace, à la suite, l’histoire des fameux Black Panthers, sur le rythme d’une musique post-punk…
Le réalisateur multi-talents Jean-Gabriel Périot, âgé de 85 ans, se passionne, depuis maintes années, pour les archives visuelles et sonores, et plus largement pour l’Histoire. Travaillant sans relâche différents matériels documentaires, il a déjà signé une vingtaine de courts métrages, et 3 longs métrages : Une jeunesse allemande, Lumières d’été et Nos défaites (en salles à l’automne 2019). “Vous ne savez pas qui nous sommes…” : The Devil débute sur une revendication du mouvement de libération afro-américaine Black Panther Party, 1966-1982, né en Californie, basé à l’extrême-gauche de l’échiquier politique et dont ses deux membres fondateurs étaient Huey P. Newton et Bobby Seale, assassiné en 1989.
Au cœur des images, le titre éponyme du musicien français Boogers (Stéphane Charasse) revient, en écho,  tel un mantra, tout au long du film  et inlassablement, scannent les uniques paroles : “If you Look upon my Face, You are Watching Now the Devil” (“Si tu regardes mon visage, tu peux voir le Diable”).

Un film fort qui questionne et donne des réponses, sur le rythme d’une musique post-punk...

Un  court métrage de Jean-Gabriel Périot…

°°°°°


" Luminaris "

Un employé ordinaire dans un monde dirigé et chronométré par la lumière met en place un plan qui pourrait changer le déroulement normal des choses...

Réalisé en 2011, Luminaris a accompli au printemps 2018 un exploit peu banal, celui d’entrer dans le célébrissime Livre Guinness des records, au sein de la catégorie des films les plus primés de l’histoire à la faveur de ses 324 prix récoltés dans les festivals à travers la planète ! Ce score impressionnant traduit l’universalité de l’humour déployé par le cinéaste argentin JP Zaramella au fil d’une singulière fable burlesque, vrai bijou de pixilation s’engageant peu à peu dans les pas du Chaplin des Temps modernes.
Entre les murs d’une fabrique d’ampoules le récit met à jour des logiques de productivité entravant l’être humain, jusqu’à ce qu’un grain de sable, bien sûr, rebatte les cartes. Enfin l’individu astreint à une tâche ingrate et mécanique se libère... De ce monde fantaisiste et nimbé de poésie, l’amour triomphe, dans un univers volontiers “bricolé” qui évoque parfois la démarche d’un Michel Gondry (le coton qui sort des oreilles pour exprimer la colère !) et d’autres magiciens de l’image.
Luminaris, le film éclairé aux 324 prix ! À voir sans aucune hésitation !!
 
Un court métrage de Juan Pablo Zaramella

°°°°°


" A la Française "

Un après-midi à Versailles, du temps de Louis XIV…

Les courtisans du Versailles de 1700, tels des volailles aux mini-intrigues gallinacées (pas piquées des vers !…) paradant devant le petit coq  Roi-Soleil, caquettent dans un somptueux décor aux couleurs vives jusqu’à déclencher une pagaille absolue dans la "Galerie des Glaces".
Le tout sur une majestueuse partition de Lully….
 Il fallait y penser et l’effet est assez irrésistible. Une réussite ébouriffante !...

Un court métrage de 5 étudiants-réalisateurs de l’école du MOPA spécialisée dans l’animation 3D…

°°°°°


" Matilda "  – Jeune public, 3 à 6 ans –

Le dur apprentissage de l'obscurité pour les tout petits…

À travers le titre Matilda, le duo espagnol de réalisateurs rend aussi hommage à une autre héroïne de l’imaginaire enfantin, la protagoniste du roman culte (paru en 1988) de Roald Dahl -une gamine qui apprend à dépasser ses angoisses et ses blocages-...
Belle idée, souvent apanage des comédies en prises de vue réelle, le générique de fin offre en insert des images du making-of : des partages du processus de fabrication, long et méticuleux travail de l’animation -ici de marionnettes et objets divers-, dans l’unique décor de la chambre de la petite fille, -qui devient le terrain des ombres terrifiantes-. On voit aussi sur l’un des murs une affiche clin d’œil à Ma vie de courgette de Claude Barras.
 Une animation merveilleusement fluide… dont il ne faut pas manquer le générique !...

Un court métrage de Irene Iborra et Eduard Puertas …


°°°°°

"Je te tiens, tu me tiens…"

Deux couples, parents d’élèves, décident de faire connaissance, leurs enfants partageant la même école… 

Une situation bien connue des parents... Or, on ne sait jamais, dans le fond, sur qui on va tomber... Éric Guirado s’amuse à imaginer une confrontation aussi insolite que caustique entre deux couples aux différences détonantes et dont la belle entente se fissure rapidement, autour de la notion de jeu et une certaine folie s’installe vite, symptomatique de cette époque de la civilisation des loisirs...
Réalisateur d’expérience tant sur des formats courts que long, Éric Guirado est un excellent directeur d’acteurs et le quatuor qu’il a réuni (dont Sarah Suco, qui a aussi écrit le scénario du film) constitue l’atout principal d’une comédie saluée par les publics de plusieurs festivals.
 Les gens à l’apparence la plus cool ne le sont pas forcément, qu’on se le dise !

Un court métrage de Éric Guirado…

°°°°°
On vous souhaite bonheur, harmonie et santé pour ce nouvel an
qu’on espère également riche en découvertes sur Grand Écran !
A très bientôt, au Régent !




 
Bonne semaine à bientôt l'équipe du Régent
Retrouvez tous nos films sur http://www.cinemaleregent.com

Vous recevez ce mail parce que vous êtes abonné à " ".

Powered by AcyMailing