Courts métrages 6

Ce mail contient des images. Cliquer pour visualiser la page en ligne
Logo header3
En attendant (toujours) la réouverture… des Courts, encore !
Le cinéma Le Régent vous les propose toujours sur internet jusqu’à sa réouverture



Jusqu’au mercredi 23/12/2020, découvrez, ou revoyez, en libre accès les courts métrages suivants et leurs liens (Attention, ces liens sont uniquement valables jusqu’au 23/12/2020) : 

After the Rain / Après la pluie  Collectif
https://youtu.be/cvPmxQVpELE     (Aussi jeune public)

Les Pieds sous la Table de François Morel
https://youtu.be/cvPmxQVpELE
  
I Shot Her de Tony Bertrand 
https://youtu.be/uUL3fd3ODJ4

Dinosaure de Pierre Dugowson
https://youtu.be/hw2-UrIly-U

Je suis Thales de Florent Hill 
https://youtu.be/74bDj9nHb7Q
 
Et toujours pour aller plus loin… pour chaque court-métrage, quelques précisions cinématographiques :
 
 "After the Rain"  
La mort du berger et l’interruption du cycle de la pluie renvoient à l’actuel progressif dérèglement climatique, au réchauffement de la planète, à la pénurie d’eau et à la sécheresse ;

Une version poétique, écologique et inoffensive qui entretient le cycle naturel, à savoir la tonte des moutons, dont chaque laine individuelle récupérée devient un nuage. Règne végétal et règne animal se retrouvent collectivement confrontés à l’inexorable, et à la nécessité de trouver des solutions palliatives.

Sept talents aux origines diverses ont réalisé ce court -3 filles et 4 garçons-, issus de l’école internationale du film et de l’animation MoPA, alias Motion Picture in Arles -historiquement le 1er établissement français dédié à l’image de synthèse, née des suites de la création de Supinfocom à Valenciennes en 1988-.

Un joli conte aux résonances écologiques et poétiques, aux images magnifiques, pour tout public...!

Un court métrage Collectif (Valérian Desterne, Rebecca Black, Céline Collin…)

°°°°°
"Les Pieds sous la Table"
Maurice, célibataire, et Lucien, veuf, vivent dans la même rue. Quand Lucien a perdu sa femme, Maurice lui a dit "Vous viendrez manger à la maison, Lucien". Depuis, Lucien vient chaque jour...
Représentatif du début des années 1990 où le petit écran voyait triompher les Deschiens, une joyeuse troupe réunie autour de Jérôme Deschamps, avec François Morel au début d’une brillante carrière le menant jusqu’au micro de France Inter ; un Court en forme de sketch, avec la confrontation des deux Deschamps Jérôme et Hubert, oncle et neveu, ici à la relation savoureusement vacharde autour d’un “boudin/purée” fleurant bon le quotidien des classes populaires de jadis.

Un film culte période Deschiens dans un registre d’humour franchouillard !

Un  court métrage de François Morel…

°°°°°
"I Shot Her"
Un privé-paparazzi est chargé de suivre une actrice volage pour prouver son infidélité à son truand de mari…

Le projet de Tony Bertrand et sa société de production, Bagaï Prod, évoque tout un monde et une culture profondément ancrés en Amérique du Nord, donnant toutes les apparences au film I Shot Her d’une production américaine. Une voix-off pénétrante, légèrement caverneuse, relate une histoire toute droite sortie d’un roman noir des années 1950, façon Raymond Chandler ou James Hadley Chase. Le diaporama de belles photographies en noir et blanc -signées Vivien Gaumand- semble figer l’action d’instantanés retraçant petit à petit l’enquête du héros.
En 4 minutes, les références se succèdent à vive allure pour un rendu hypnotique qu’a salué le
Prix de L’Extra Court remis lors de l’édition 2018 de l’Urban Films Festival à Paris !

Un court métrage de Tony Bertrand

°°°°°"Dinosaure"
Dans un parc, une toute petite fille gonfle un énorme ballon. Un garçon l'observe et s'apprête à crever ce ballon, quand la mère de la petite tente de l'en dissuader… 

Réalisateur de Leçon de choses, Pierre Dugowson réitère, avec Dinosaure. À la formatrice du premier, déroulant les louanges du capitalisme financier à une classe de maternelle, répond une situation aussi insolite, sinon surréaliste. La drôlerie de l’épisode tient, jusqu’à son dénouement en forme de chute, à son incongruité assumée (mine perplexe du gamin interpellé) ; et à la prestation de l’excellente Ophélia Kolb, dans le rôle de la maman débordante de conviction qui, pour faire sa démonstration, prend les voies d’une logorrhée politique, éthique et existentielle !.
 Une représentation décalée des discours que peuvent tenir les adultes aux enfants. .

Un court métrage de Franck Dion…

°°°°°
"Je suis Thalès"
Le partage, ça se partage ! Deux héros ados rivalisent de jeu qu’ils utilisent pour se mettre en valeur.
La pression entre élèves, la manipulation et le harcèlement, la course à l’amitié et aux “likes” virtuels sont en filigrane de cette fantaisie qui déjoue les attentes et renverse avec drôlerie les mouvements de domination. Le phénomène actuel mondialisé de l’influence des réseaux sociaux sur l'estime de soi nourrit d’une saveur judicieuse cette comédie. Ciselant son film comme un sketch, le réalisateur livre une chute savoureuse, qui transcende le verdict professoral en l’appliquant à la transaction d’adolescents. Le travail sur la forme est évident : gros plans, plans larges sur la classe, plongées et contre-plongées, jeu de mise en abyme d’image dans l’image avec les téléphones, et en à peine deux minutes trente...

 Une comédie au titre en forme de clin d’œil aux mouvements de solidarité !

Un court métrage de Florian Hill…

°°°°°




La semaine prochaine, d’autres films avec leurs liens vous seront proposés.

 
Bonne semaine à bientôt l'équipe du Régent
Retrouvez tous nos films sur http://www.cinemaleregent.com

Vous recevez ce mail parce que vous êtes abonné à " ".

Powered by AcyMailing